Vous êtes ici : Accueil > Parcours de "Poilus" > Un Eudois Mort pour la France : GODQUIN Gabriel Arsène Eugène (...)
Publié : 7 février 2015

Un Eudois Mort pour la France : GODQUIN Gabriel Arsène Eugène Martial

Lors de l’exposition organisée par les professeurs d’Histoire et Géographie du lycée Anguier, en novembre 2014, des particuliers ont bien voulu nous prêter des objets souvenirs. Parmi eux, une photo d’un eudois, "Mort aux Champ d’Honneur", Godquin Gabriel Arsène Eugène Martial


Ce portrait, dans un cadre de bois, nous a été prêté gracieusement par Mme Guérout Claire. Qu’elle en soit remerciée ici. Le document, avec les explications ci-dessous, a été exposé avec d’autres objets, dans la chapelle latérale droite de la Chapelle des Jésuites, prêtée par la Mairie de Eu.

Cet Eudois est né le 4 décembre 1894, il habitait au 1 Place Mathomesnil (actuellement lieu d’emplacement du monument aux Morts de Eu, devenu Place du Général de Gaulle). Employé de commerce, il mesurait 1 m76, avait le visage ovale et des yeux gris… Son niveau d’instruction indiquait « 3 » (lire, écrire, compter).
Il avait été incorporé le 1er septembre 1914 dans le 94ème régiment d’infanterie et il a été porté disparu le 25 septembre 1916 à Rancourt (Somme). Il est déclaré décédé le 25 septembre par arrêté ministériel du 2 janvier 1919.
Il avait été blessé le 6 mars 1915 à la Harazée (en Argonne), par une balle au cuir chevelu…
Il n’avait pas encore 22 ans au moment de sa disparition…